Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

The Strange Experience

A Blog to Underground Sounds


C.A.Quintet - Last Trip At Lake Pepin

Publié par JP65 sur 3 Mai 2007, 13:16pm

Catégories : #Le coin des invités

« C.A.Quintet ? Je connais, ils ont fait un album fabuleux en 1969, Trip thru hell et ont disparu » pourrait affirmer la plupart des amateurs de rock 60s.

Alors qu’en est-il de ce disque ?

Il s’agit du dernier concert donné par le C.A.Quintet avant de jeter l’éponge en janvier 1971 à Pepin, petite ville du Wisconsin. Ce live comporte 8 titres, 2 originaux et 6 adaptations : "And your bird can sing", "Badge", "Born To Be Wild", "I’m A Man", "4AM In New York City", "Light My Fire", "Wild Child" et "China Clipper".

« Encore un live juke box où les adaptations sont identiques aux versions originales? »

Pas du tout !

C.A.Quintet-LasttripatlakePeppin.jpg 

Après avoir réalisé qu’ils ne seraient jamais millionnaires grâce aux ventes de leurs disques, les membres du C.A.Quintet ont délibérément tourné le dos à la facilité en se concentrant sur leur créativité que ce soit dans les originaux et ici de façon plus remarquable dans les adaptations de titres connus ; ainsi, ces morceaux après être passés à la moulinette selon C.A.Quintet, c'est-à-dire ralentis, disséqués, voire recréés, évoluent sur une palette allant de l’étonnant au quasi-méconnaissable. "And your bird can sing" par exemple sonne comme un original, soit un tour de force pour une adaptation d’une chanson des Beatles.

A noter que cet album ne comporte aucun doublon avec le C.A.Quintet Live 1971 paru en 1984 et est de bien meilleure facture.

Le son, s’il n’a pas et ne peut avoir la qualité d’un enregistrement live d’un groupe trustant les charts a fait l’objet d’un nettoyage sous l’égide de Ken Erwin, leader du groupe, à qui je vais laisser le soin de conclure : « The C.A.Quintet didn’t realize it at the time, but their audience was not the people in the gymnasium that night in 1971.... the audience for the C.A.Quintet hadn’t been born yet » (Le C.A.Quintet ne s’en rendait pas compte à l’époque, mais son public, ce n’était pas les personnes présentes dans la salle cette nuit là en 1971….le public du C.A.Quintet n’était pas encore né).

Si vous rencontrez des difficultés pour trouver cet album, disponible en 33t uniquement, dans vos boutiques préférées, adressez-vous directement à la maison de disques : Swordfishrecords@btconnect.com

 

 And your bird can sing (live)

 

4am in New York city (live)

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents