Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

The Strange Experience

A Blog to Underground Sounds


The Twilights - Once Upon A Twilight (1968)

Publié par Pilou72 sur 10 Juin 2007, 00:09am

Catégories : #Album of the Week

Fraîchement débarqué dans ma discothèque dématérialisée (merci Fabulous Fab), "Once upon a twilight" propose une pop fragile comme de la porcelaine, aux mélodies soignées et sophistiquées et aux arrangements subtils et maîtrisés.

The Twilights n’est pas une formation ignorée car son nom circule de compilation en compilation (Nuggets II: Original Artyfacts From The British Empire and Beyond, 1964-1969, Australian Pop Classics Series : Sixties Pop Vol. 1,…) mais ses deux albums publiés en 1966 et 1968 restent la chasse gardée des irréductibles collectionneurs.

The-twilights.jpg

Le groupe prend forme en 1964. Alors basé à Adélaïde, il s’expatrie l’année suivante à Melbourne. Il publie son premier album en 1966 mais sa carrière décolle précipitamment lorsque il sort vainqueur de la première édition du show "Hoadley's National Battle of the Sounds". Dans ce type de compétition, la chance de partir dans le royaume des Beatles est perçue comme la récompense ultime. The Twilights ne l'a pas manquée. Le groupe est invité aux studios Abbey Road et ressort avec trois enregistrements en poche, réalisés avec le producteur Norman Smith (The Piper at the Gates of Dawn, c’est lui !).

Les membres profitent également de l’occasion pour rencontrer les Fab Four et assistent aux séances d’enregistrement de "Strawberry Fields Forever / Penny Lane".

De retour dans leur terre natale, le sextet, boosté par son créatif leader Terry Britten, enchaîne les performances live et enregistre notamment le magnifique "Cathy Come Home". Le succès aidant, la chaîne Seven Network propose au groupe de créer sa propre Sitcom "Once upon a twilight", avec un concept calqué sur celui de "The Monkees TV Show".

Un pilote est réalisé mais le sponsor (Ford Motor) décide de ne pas continuer l’aventure. En parallèle, The Twilights parachève son second album qui devait servir de fil conducteur à la série.

Malgré cet échec, le groupe continue d’exercer son activité pendant un an avant de faire ses adieux (provisoires) sur la scène du Trocadero, salle de concert emblématique de Sydney qui sera démolie en 1970.

 

 Once Upon A Twilight

 

 What A Silly Thing To Do

 

 Mister Nice

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents