Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

The Strange Experience

A Blog to Underground Sounds


La chevauchée fantastique de "Idle Race"

Publié par Pilou72 sur 19 Août 2006, 00:30am

Catégories : #Features

Le compte à rebours est lancé depuis que la nouvelle est tombée pendant l'été : un coffret de 5 CD retraçant la carrière d'un des groupes phares des sixties - Idle Race - est en préparation. En attendant le sprint final pour acquérir ce merveilleux objet, je vous propose une échappée vers les hautes cimes de la Pop Music.

Le départ est donné en 1966 dans le circuit rock de Birmingham. Le juvénile mais prometteur Jeff Lyne intègre la formation de "The  Nightriders". Après quelques mois d'essai, il devient rapidement le leader et le principal chanteur / guitariste du groupe. Ses coéquipiers se nomment : Dave Pritchard - guitare, Greg Masters - basse, Roger Spencer - percussions.

A la fin de l'année, le quartet prend un virage sonique plus pop et orné, souhaitant suivre le trajet et les pistes expérimentales empruntés par les Beatles. Cette mutation s'accompagne d'un changement de nom : "Idyll Race" est très vite abandonné au profit de "Idle Race".

Les mélodies deviennent alors complexes et espiègles : en témoignent les mémorables 45t "Imposters of life's Magazine" & "The Skeleton and the Roundabout".

En octobre 1968, le groupe met au point son premier album "The Birthday", oeuvre subtile et déroutante qui mêle rock / pop psychédélique euphorique et gai (mais qui présente un côté sombre vaguement suggéré) et ambiance de Music Hall. Cet album essentiel a un parcours commercial chaotique et rejoint très rapidement le stand des chefs-d'oeuvre oubliés.

Cet échec ne décourage pourtant pas Jeff Lynne et son équipe. Ils poursuivent l'aventure et réalisent un deuxième opus en novembre 1969 intitulé tout simplement "Idle Race". Ce disque est moins sinueux que le précèdent mais la qualité musicale n'a pas dévié de sa trajectoire : renversante. Ce disque ne capture toujours pas l'intérêt du public et cette absence de reconnaissance anéantit le groupe. Jeff Lynne accepte la proposition de Roy Wood et rejoint "The Move" en 1970. Mais Jeff Lynne est un compétiteur et a déjà en tête un nouveau projet musical qu'il concrétisera au sein du célèbre "Electric Light Orchestra".

Pour les admirateurs du groupe, le parcours de "Idle Race" se résume aux années Jeff Lynne (1966-1969), considéré par certains comme le véritable 5ème Beatles. Le groupe a pourtant perduré dans les années 70 en inscrivant à son palmarès un troisième album : Time Is (1971), incarnation très lointaine des fabuleuses mélodies de Jeff Lynne. En 1972, le groupe disparaît et renaît sous une nouvelle identité "The Steve Gibbons Band".


The Birthday (extrait de l'album "The Birthday")



The End Of The Road (extrait de l'album "The Birthday")



Mr Crow & Sir Norman (extrait de l'album "Idle Race")


Je profite de cette chronique pour faire mon mea-culpa : un incident s'est produit au cours de mon post "mes 50 disques préférés de 1968"; "The Birthday" est passé à la trappe. Mille excuses à Jeff Lynne et ses acolytes.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

2north 26/09/2010 09:30



sublime ! fffff... quel découverte, merci 1000 ! 



nicolas 05/10/2006 12:13

 Pour info, il existe maintenant un groupe de discussion en français sur ELO à cette adresse: http://fr.groups.yahoo.com/group/elodiscovery/ainsi qu'un nouveau site:http://www.elodiscovery.com/

Jen 19/08/2006 12:38

Merci pour cette découverte ! Ahh les années 60... !Et merci pour le lien ;-)

Pilou72 19/08/2006 21:00

Echange de bons procédés, Jen. Bonne continuation.

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents