Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

The Strange Experience

A Blog to Underground Sounds


Les anges gardiens de la pop

Publié par Pilou72 sur 20 Septembre 2006, 20:31pm

Catégories : #Features

Peut-être, l’un des secrets les mieux gardés de la pop baroque des sixties ! Un peu plus de 30 ans après l’épilogue de leur brève carrière, les prodigieux Angel Pavement quittent enfin ce mystérieux anonymat.

La raison : l'édition de leur "unreleased" album en format vinyle en 2003 et sur support CD (agrémenté de 8 bonus) en 2005, a permis de mesurer le talent sidérant de ces angelots de la pop. Les références : "Zombies / Hollies / Beatles", même si, ils sont le plus souvent comparés aux Iveys en raison de la reprise de la chanson "Maybe Tomorrow".


Le hasard d'une rencontre, un manque d’ambition certain, un brin de malchance, des ventes anecdotiques de leurs deux premiers 45t "Baby You Gotta Stay" & "Tell Me What I’ve Got To Do" ont contribué à un des plus attristants fiascos de l’histoire.

1968, Les Angel Pavement déboulent à Londres, une demi-douzaine de chansons en poche, afin de graver quelques pistes pour le label "Morgan Records". Ils profitent de ce séjour pour se produire au célèbre club "Sybilla", appartenant à Georges Harrison. Au cours d’un concert, dans l’auditoire, un homme d’affaires mexicain, propriétaire d’une chaîne d’hôtels, tombe sous le charme de cette formation et leur propose un contrat pour jouer dans ses lieux de villégiature.

Cette rencontre remet à plus tard leurs désirs d’enregistrement et en février 1969 ils s’envolent à destination de Mexico.

Cette excursion perdure 5 mois. Les prestations scéniques au club "La Pinta" s’exécutent devant une foule conquise et leur renommée atteint San Francisco. Ils reçoivent plusieurs propositions de concert mais Mike Candler, âgé de 17 ans, est trop jeune pour bénéficier d’un permis de travail.

Ce succès d’estime motive néanmoins le groupe qui compose de nouvelles chansons.

De retour en Angleterre (juillet 1969), ils investissent à nouveau le studio "Morgan" et sont mis sous la tutelle de Gill Geoff. Les conditions d’enregistrement sont épuisantes. Les sessions se déroulent la nuit (le studio étant réservé le jour aux artistes payants).

Le manque de reconnaissance publique, les relations conflictuelles entre Clive (Alfie) Sheperd (leader, principal compositeur et guitariste du groupe) et le label conduisent au clash et le groupe se délite fin 1970 avant la sortie de leur troisième simple et la parution de leur premier album "Socialising With Angel Pavement".


Green Mello Hill



Genevieve



Napoleon

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents