Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

The Strange Experience

A Blog to Underground Sounds


Le Système Crapoutchik - Aussi loin que je me souvienne (1969)

Publié par Pilou72 sur 5 Avril 2007, 09:24am

Catégories : #Album of the Week

Le disque débute avec l’instrumental "Aussi loin que je me souvienne". Aux claviers, un certain Alain Legovic, plus connu sous les traits d’Alain Chamfort. Les premières notes défilent, notre vie aussi tout au long de ce concept-album :

- l’enfance, suggérée par deux merveilleuses comptines ("Quand je serais grand" et "Les lutins"),

- l’adolescence, symbolisée par les amitiés et les premiers émois amoureux ("Premier amour"),

- l’âge adulte caractérisé par les désillusions sentimentales ("Chagrin d’amour") et les états d’âme ("Les temps ont changé"),

- et l’âge ultime, avec les souvenirs en perdition, les regrets et la détresse ("C'est l'hiver").

Je n’irai pas jusqu’à agiter le drapeau tricolore, si cher à la candidate socialiste à la présidentielle, pour célébrer ce trésor caché de la pop française mais je vous invite simplement à écouter, sans à priori, ces trois magnifiques titres, qui puisent leur inspiration chez les Beatles mais qui n’oublient pas de côtoyer la chanson française.

Le Système Crapoutchik regroupait également Claude Puterflam (chant), Michel Pelay (batterie), Christian Padovan (basse), Jean-Pierre Alercen (guitare) et Gérard Kawczynski (guitare).

Pour la petite histoire, Jacques Dutronc ne sachant pas prononcer le vrai nom de Gérard Kawczynski, lui donna comme surnom Krapoutchik que le groupe reprendra en remplaçant le K par le C.


L’album sera bien entendu un véritable flop et sa réédition n’est, malheureusement, toujours pas d’actualité.


Je profite de cette chronique pour remercier S.ébastien - visiteur de ce site à ses heures perdues et auteur du blog  Patrimoine PQ - pour cette incroyable découverte. 

 

Les Lutins

 

Premier Amour

 

C'est l'hiver

Commenter cet article

micka 02/11/2011 13:41



Salut,


Le disque est rééditer par Wah Wah records à Barcelone (500 exemplaires) ainsi que Ilous et  Decuyper...


 



Franck 10/02/2011 14:07



c'est vraiment insupportable !


les textes sont cuculs et puérils, je comprends que ça ne soit pas reédité


 



Sébastien 10/02/2011 14:23



C'est vrai, le groupe n'excelle pas dans les textes comme 95% des groupes pop. Mais cet album est à prendre comme il est, avec ses qualités et ses défauts.



etienne 03/04/2010 23:56



Le système Krapoutchik a également participé à l'opéra-rock "la révolution française" de Claude-Michel Schonberg. Il y signe les meilleures interprétations de la valse des artistes en devenir de
1972: Bashung, Martin circus, les Charlots ou J.P.Savelli ( Goldorak et Peter et Sloane).


Amicalement


@+



Ludotym 05/07/2007 19:35

Comme je suis heureux de voir que des gens se rappellent de ce groupe merveilleux. Quand j'étais très jeune (début 70), mes parents avaient acheté le double LP "FLOP" du Système Crapoutchik. Je me rappelle m'être pris une baffe dans la figure, les chansons étaient belles à pleurer, poêtiques, avec un soupçon de tristesse sous cette apparente joie de vivre.Des années après, j'ai pu acheter le cd de "FLOP", pour me rendre compte que plus de 20 ans après, je n'avais oublié aucune des 25 chansons qui composent l'album.Pour répondre au post du dessus, sur cet album figure "L'enfant de choeur".Les refs : Le système Crapoutchik : Flop - 1996 MAM Productions (Magic records) - distribution Musidisc.Je crois l'avoir acquis dans le catalogue Musea (musique progressive). Sur ce, je me le réécoute à nouveau, et vais planer loin, très loin...

Finaud82 10/05/2007 22:23

Où pourrai je trouver la chanson du Système Crapoutchik qui s'appelle "L'enfant de Choeur" ?

Pilou72 11/05/2007 00:36

De mon côté, je ne possède qu'une simple copie de cet album et un mp3  "la vie est belle".

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents