Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

The Strange Experience

A Blog to Underground Sounds


Jim Larriaga - L'univers étrange et fou de Jim Larriaga (1971)

Publié par Sébastien sur 23 Juillet 2013, 20:01pm

Catégories : #Album of the Week

Signataire de chansons populaires aussi anodines que grotesques (voir ses "fructueuses" collaborations avec Carlos, Charlotte Julian et Roméo), Jim a déserté, en 1971, les voies du succès facile pour emprunter un chemin plus personnel et aventureux.

Jim

Ses envies d’ailleurs, son amour caché pour les Beatles et les Kinks, son écriture poétique et malicieuse font de ce disque un compagnon de voyage à la fois émouvant et ludique.

Comme le Système Crapoutchik, Jim propose une certaine idée de la (variété) pop à la française, à savoir une musique fluide et mélodieuse, inoffensive en surface mais terriblement attachante à l’intérieur.

Jim-int

 

La maison de mon père

 

Don't kill me Johnny

 

Clémentine

Commenter cet article

Bastien 02/07/2014 13:58


Bonjour,


merci pour ce petit billet. C'est pas tou sles jours que l'on parle de l'album de... mon père ! ;)


D'ailleurs je partage avec vous une affection particulière pour "la maison de mon pere". Dans un eveine similaire je vous conseille aussi "la ballade de Face B", face B su 45t " La vie est un
western".


 


Amitiés,


Bastien.


 

Sébastien 02/07/2014 21:46



Bonjour Bastien,


Merci pour votre commentaire.


La musique de votre papa mériterait un auditoire plus large. "La maison de mon père" : quelle merveilleuse chanson!


Amitiés


Sébastien


 



Alexandre 29/07/2013 16:00


Comme quoi c'est pas mal les vide-greniers, mais ça dépend où ! 

Alexandre 29/07/2013 10:53


Je me suis empressé de commander après avoir vu ces trois mots magiques : Le Système Crapoutchik. 


C'est en effet très attachant. Merci beaucoup pour cette incroyable découverte !

Sébastien 29/07/2013 11:12



Trouvé dans un vide-grenier pour 1 €, cet album n'a rien d'un grand disque, mais cette musique et ces mots me touchent tout particulièrement (qu'est-ce que j'aime "la maison de mon père"). Merci
pour Jim.


 


   



Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents